Utiliser des logiciels libres en infographie

Tutoriel créee dans le cadre d'une série de stages autour de l'infographie libre. Il présente principalement Inkscape et l'établissement d'une petite charte graphique pour créer un logo.

La PAO chez les pros

Suite Adobe :

Photoshop: célèbre logiciel de retouche et montage photo, image « bitmap » (image matricielle, carte de points, mosaïque de pixels) Idéal pour la retouche, améliorer les images. C'est un monde à lui tout seul : les images « photoshopées » font parties de la culture populaire !

Image matricielle "avec des pixels"

Illustrator : logiciel de dessin vectoriel, dans l'esprit des formes avec des poignées dans openoffice dessin, ou word.

Idéal pour dessiner un logo, par exemple, avant de l'exporter en bitmap pour la mise en page et l'impression. On peut agrandir, modifier, un dessin vectoriel, sans perte de qualité.

Image vectorielle "avec des poignées"

Indesign : mise en page, parce que le traitement de texte montre vite ses limites pour associer texte, image, dessin, en gérant les superpositions et les transparences.

Ces logiciels sont très chers, riches en fonctionnalités, et donc compliqués pour ceux qui ne sont pas du métier.

La PAO dans le monde du libre

Construire une charte graphique

Une charte graphique est un document de référence pour le graphiste et tout ceux qui vont gérer la communication visuelle.

Ce document contient en général :

  • une présentation du logo et des exemples d'utilisation : comment l'utiliser sur une affiche, un courrier, selon qu'on a un fond blanc, de couleur, noir... et les choses qui sont interdites parce qu'elles dénaturent le logo.
  • Les polices de texte utilisées par tous les documents : en général on en choisit au moins deux, une plus fantaisiste, graphique, par exemple celle du logo, et une police plus classique, adaptée pour la lecture de texte (agréable à lire, et déclinable sous plusieurs formes, de très léger à très gras).
  • Les couleurs qui accompagnent le logo et les documents : on fera un nuancier de 5 à 6 couleurs, une très foncée, une très claire, une couleur très vive, une couleur très pastel.

Trouver des ressources libres

Pour trouver des photos libres de droit :

  • http://www.morguefile.com (attention, si pas de résultat dans vos recherches, morguefile renvoit vers un site qui vend des photos)
  • sur google images, on peut filtrer les résultats en allant sur la roue dentée en haut à droite, puis recherche avancée, on peut modifier le droit d'usage sur « libre de droit d'usage et de réutilisation ».
  • http://www.photopin.com (attention aux trois premières lignes de photos qui renvoient vers un site qui vend des photos)

Pour trouver des polices complètes et gratuites :

Pour trouver des dessins vectoriels à modifier dans inkscape

Les formats de fichier à connaître :

  • .jpg le format le plus répandu pour les images matricielles
  • .xcf pour le format gimp, fichier de travail qui permettra de conserver notamment les calques (équivalent sur photoshop : .psd)
  • .png format matriciel qui permet de conserver la transparence, le .gif aussi
  • .svg format vectoriel (équivalence dans illustrator : .ai .eps)
  • .ttf et .otf des formats de fichier de police

Dessiner un logo !

Récupérez les éléments

Sur http://www.openclipart.org, cherchez une randonneuse (en anglais, walk) et enregistrez la en .svg.

Sur Fontsquirrel récupèrez la police Good Dog (on la trouve dans la rubrique "most popular").

Installez Inkscape si ce n'est pas déjà fait.

Récupérez le nuancier « I demand a pancake » sur www.colourlovers.com.

Palette.jpg

Ce qui nous intéresse ici, ce sont les valeur RVB (RGB en anglais) : rouge, vert, bleu.

En mélangeant ces trois valeurs, nous obtiendront exactement la même nuance dans nos logiciels.

Par exemple, pour ajouter ces couleurs dans openoffice:

  • options → outils → couleurs
  • on choisit une couleur de départ dans la palette
  • on entre les valeurs du rouge, vert et bleu, en reprenant celles indiquées sur colourlovers. Par exemple le marron ci-dessus indique 121 en rouge, 84 en vert, 65 en bleu (sur le site c'est en anglais : RVB rouge-vert-bleu / RGB red-green-blue)
  • ensuite j'indique le nom de ma couleur, et enfin je l'ajoute.

Paletteooo.jpg

Dans Inkscape, on pourra utiliser ces couleurs dans la boite de remplissage (objet → remplissage et contour).

Si vous voulez créer votre propre palette de couleurs pour Gimp et Inkscape, ces deux programmes utilisent le même fichier: le .gpl (voir ce tutoriel).

Et ça tombe bien, on peut télécharger directement le fichier .gpl de notre nuancier sur le site colourslovers.com (si on s'est inscrit).

L'interface d'Inkscape

Inkscape.png

Sur la gauche, la boîte des outils de dessin et de manipulation des dessins.

La première flèche sélectionne, redimensionne, et pivote le dessin. Pour avoir les poignées pour pivoter, on reclique une fois sur le dessin.

La seconde flèche permet d'afficher les nœuds, de les saisir et de les déplacer: on pourra ainsi modifier les lignes du dessin.

Dans la boite d'outils, on trouve plus bas les formes basiques: cercle, rectangle... et une plume, pour dessiner soi-même point par point une forme.

En haut, lorsque la flèche de sélection est activée, on peut jouer sur la superposition des différentes formes dessinées (arrière-plan, premier-plan...)

colorier une forme

Une fois la forme dessinée ou sélectionnée, vous pourrez afficher la boite remplissage et contour dans le menu objet.

Trois onglets sont disponibles: le remplissage du fond, la couleur du contour, et enfin la forme et l'épaisseur du contour.

Pour chaque paramètre, on pourra entrer les valeurs RGB, le canal de transparence (alpha) pour les couleurs unies.

Vous pourrez également désactiver complètement l'option (par exemple, si on ne veut pas de contour), ou préférer un dégradé.

Pas à pas

Maintenant, ouvrez le fichier svg "littlegirl" dans inkscape.

Commencez par sélectionner la forme avec la première flèche, puis affichez la boite de remplissage (objet → remplissage et contours)

Dans l'onglet "fond": cliquez sur "aplat".

Aplat.png

Entrez ensuite les valeurs RVB de la couleur "pancakes": R 229, V 252, B 194

Dans l'onglet "contour": cliquez également sur applat, et entrez les valeurs RVB de la couleur "med green blue": R 69, V 173, B 168

Enfin, dans l'onglet "Style du contour", augmentez l'épaisseur à 1,011

Prenez l'outil ellipse dans la boîte à droite, et dessinez un cercle de même diamètre que la randonneuse.

Sélectionnez cette ellipse si besoin avec la première flèche de la boîte à outils.

Dans l'onglet "fond" de cette ellipse, mettez les valeurs de la couleur "Rock my world": R 84, V 121, B 128

Dans l'onglet "contour" de l'ellipse, désactivez le contour en cliquant sur le bouton "pas de remplissage" (à gauche du bouton "aplat").

Passez l'ellipse en arrière plan.

Arriereplaninkscape.png

Il ne manque que le texte.

Logorando.png

Assurez vous d'avoir installé la police "good dog". Si ce n'est pas le cas, enregistrez-sous un nouveau nom votre logo, et fermez inkscape.

Dezippez les fichiers de police (clic droit → extraire tout).

Vous pourrez cliquer droit sur les fichiers .otf ou .ttf des polices pour les installer.

Relancez inkscape, et ré-ouvrez votre logo.

Dans la boîte à outils de droite, prenez l'outil texte et cliquez sous le logo. Comme dans tout programme utilisant la mise en forme de texte, une barre de mise en forme s'ouvre en haut, pour changer la police, la taille du texte.

Mais vous pourrez aussi prendre la flèche de sélection et redimensionner la zone de texte avec.

Texteink.png

enregistrer un fichier vectoriel

L'intérêt du fichier vectoriel c'est justement de pouvoir travailler "sans perte". Gardez toujours une version de votre nouveau logo en format .svg pour pouvoir l'agrandir, le modifier, dès que possible.

Mais, pour l'incorporer dans vos documents, vous aurez surement besoin de l'exporter en image matricielle: en .jpg ou en .png

Vous irez donc dans fichier → exporter en bitmap

Vérifiez la résolution et la taille du fichier, le dossier d'export et le nom du fichier, format compris.

Pensez aussi à précisez si vous ne voulez que la sélection ou toute la page (si vous avez fait plusieurs essais sur votre page, par exemple).

Exportbitmapink.png

Continuer à la maison

Essayer de refaire ce tutoriel, qui utilise OpenOffice dessin :

Pour Gimp, on passera sur un stage dédié pour apprendre les bases du montage photo :

Pour Scribus :

Pour Inkscape :

 

Aucun commentaire
Classé dans : Blog Mots clés : infographie, inkscape

Écrire un commentaire

Capcha
Entrez le code de l'image

Fil RSS des commentaires de cet article